Écrit par Erik Weijers il y a un mois

Une navigation en douceur ? Saylor achète la baisse

Jusqu'à récemment, il y avait plus de 129 200 bitcoins dans les coffres de MicroStrategy. À partir d'aujourd'hui, ils en ont 480 de plus. C'est un témoignage de la foi du PDG Michael Saylor, qui ne bronche pas dans ces conditions de marché difficiles.

Cet achat montre que MicroStrategy poursuit sa stratégie d'acquisition d'autant de BTC que possible. Qu'il pleuve ou qu'il vente. C'est rassurant pour tous les hodl'ers : ils ne sont pas les seuls à croire que le marché en baisse ne va pas durer éternellement.

Restez humble, empilez les sats

Le prix par bitcoin pour lequel Saylor et cie ont pu sécuriser leur nouvelle cargaison de BTC était de 20 800 dollars. C'est le prix le plus bas depuis décembre 2020. Entre-temps, l'entreprise a effectué des achats à dix-huit occasions différentes. La valeur actuelle de leur lot total de BTC est désormais inférieure d'environ 34 % au prix d'achat moyen. Voir saylortracker.com.

MicroStrategy peut-il survivre à ce marché en baisse ?

MicroStrategy, par l'intermédiaire de Saylor, a souvent fait savoir qu'elle ne vendrait jamais ses bitcoins. Mais y a-t-il une chance que l'entreprise soit contrainte de vendre (une partie de) ses BTC ? Ce n'est pas inconcevable. La raison en est qu'une partie importante de l'argent avec lequel elle a

a financé les achats provient d'obligations émises. Il s'agit en partie d'obligations dites à coupon zéro, mais aussi d'emprunts sur lesquels un taux d'intérêt de 6 % doit être payé. Les échéances des obligations sont toutes d'environ cinq ans.

Charge d'intérêts

Si l'on additionne les coupons des obligations, cela représente pour MicroStrategy une charge d'intérêts de 43 millions de dollars par an. Cette somme peut être payée par les bénéfices : les chiffres annuels des dernières années montrent un résultat d'exploitation similaire. De plus, MSTR dispose encore d'un important trésor de guerre en dollars. Ainsi, bien qu'il n'y ait pas de problème aigu, il est clair que MicroStrategy doit continuer à bien fonctionner pour pouvoir continuer à payer ses intérêts.

Supposons qu'une récession majeure vienne perturber les activités de l'entreprise. Il n'est alors pas inconcevable que la société doive vendre une partie de ses bitcoins à un moment donné pour continuer à faire face à ses obligations de paiement.

Il existe également un prêt en cours de 205 millions de dollars avec des bitcoins comme garantie. Si le trésor total de BTC de MicroStrategy tombe en dessous de 200 % de ce montant (soit 410 millions de dollars), l'entreprise devra vendre des bitcoins. Comme la montagne de BTC de MSTR est énorme, cela ne se produira que lorsque le prix du BTC tombera en dessous de 3562 $.

Compte tenu de leur achat actuel, Saylor et co. ne semblent pas trop s'en inquiéter.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app