Écrit par Robert Steinadler il y a un mois

Suisse : PostFinance adoptera le bitcoin jusqu'en 2024

Le bitcoin et les autres cryptos ont subi une forte pression en raison de la décision de la Fed de lutter contre l'inflation en augmentant les taux d'intérêt. Un autre facteur qui pèse lourd sur le marché est la crise des prêts CeFi qui a créé encore plus de turbulences et a même contraint certaines entreprises à la faillite ou les en a rapprochées. Mais malgré ces conditions de marché difficiles, la Poste suisse adopte le bitcoin et d'autres crypto-monnaies.

Pourquoi PostFinance adopte-t-elle le bitcoin et que va-t-elle offrir à ses clients ?

La décision est prise en fonction de la situation générale

Le fait que PostFinance annonce ces mesures est motivé par une analyse fondamentale plutôt que par les conditions actuelles du marché. Selon un article de Swissinfo, un porte-parole de PostFinance a révélé que la plupart de ses clients souhaitent entrer sur le marché par l'intermédiaire de leur banque. L'institutionnalisation en cours du marché des crypto-monnaies au cours des 18 derniers mois est le bon signal pour que la banque suisse prenne cette décision.

PostFinance inclura le bitcoin et d'autres crypto-monnaies dans les deux prochaines années. Selon Sandra Lienhart, responsable de la banque de détail, la banque commencera en 2024 au plus tard. L'idée est de donner accès aux cryptos et à la garde professionnelle. On ignore encore si la banque fournira à ses clients une fonctionnalité complète de wallet.

Des concurrents comme PayPal sont déjà entrés sur le marché des crypto-monnaies, mais ils sont plutôt lents à ouvrir leurs wallets en tant que service à leurs clients et à étendre leurs offres au-delà des États-Unis.

Les banques se rallient au Bitcoin

PostFinance n'est pas la première et probablement pas la dernière banque à s'ouvrir au bitcoin. Avec plus de 2,6 millions de clients et plus de 120 milliards de francs suisses d'actifs sous gestion, la banque est la cinquième plus grande banque de Suisse.

D'autres banques ont déjà franchi le pas. En Allemagne, la Volksbank Bayern Mitte a commencé à s'intéresser au bitcoin l'année dernière. Il en va de même pour la Banca General en Italie, qui propose un wallet multi-sig à ses clients. Même en Australie, la Commonwealth Bank a introduit l'échange de 10 cryptomonnaies différentes, dont le bitcoin bien sûr.

C'est très intéressant, car nous pouvons observer comment leur décision va évoluer par rapport aux banques qui ont choisi d'ignorer le bitcoin. Bien que le marché soit toujours sous forte pression, il est là pour rester et apparemment, certaines banques l'ont compris. L'un des résultats possibles est que les banques deviendront effectivement obsolètes. Les cryptos et les stablecoins ne sont pas les seuls à représenter un risque pour les services bancaires. Les monnaies numériques des banques centrales pourraient également avoir un impact sur la manière dont les banques seront gérées à l'avenir.

Bien sûr, tant que les résultats ne sont pas connus, cela reste de la spéculation, mais une chose est sûre : Les crypto-monnaies et les CBDC auront un impact énorme d'une manière ou d'une autre. Les banques devront faire face à leur influence.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app