Écrit par Erik Weijers il y a 24 jours

Quelle est la viabilité de l'industrie minière du bitcoin au deuxième trimestre 2022 ? 

Le BMC existe depuis le début de l'année 2021 et se compose en grande partie de sociétés minières des États-Unis. Ce pays représente actuellement la majeure partie de la puissance minière mondiale. Si tous les mineurs du monde ne participent pas à la BMC, plus de la moitié sont représentés. Par conséquent, les données peuvent être utilisées avec un certain degré de fiabilité comme estimations pour l'ensemble du réseau.

Mix d’énergie durable

La consommation d'énergie de Bitcoin est un problème aux yeux de nombreuses personnes extérieures. Rappelons que la consommation d'énergie va de pair avec la sécurité du réseau. C'est ce qu'on appelle la preuve de travail. Pour tous ceux qui ont des difficultés avec l'argent basé sur la preuve de travail, comparez l'extraction de Bitcoin à l'extraction d'or, qui nécessite littéralement une extraction, ce qui cause des dommages à l'environnement. En comparaison, l'extraction de bitcoins, du moins en théorie, peut être entièrement réalisée à partir de ressources renouvelables.

Qu'en est-il ? Parmi les participants à la BMC, le pourcentage d'électricité produite de manière durable (vent, soleil, chaleur) est maintenant de 66 %. On estime que les parties non participantes n'atteindront pas ce pourcentage, mais que la moyenne mondiale pourrait être de 59 % : une amélioration de 6 % par rapport à il y a un an. Cela ferait de l'extraction de bitcoins l'une des industries les plus durables. On estime que les émissions de CO2 du réseau Bitcoin représentent 0,09 % des émissions mondiales. En raison de son taux de durabilité relativement élevé, ce chiffre est inférieur à celui de 0,15 % de la consommation énergétique mondiale que représente le bitcoin.

Amélioration de l'efficacité

L'efficacité du réseau Bitcoin est exprimée en capacité de calcul par quantité d'énergie. Le hashrate (capacité de calcul) a augmenté de 137 % au cours des 12 derniers mois, alors que la consommation d'énergie n'a augmenté que de 63 %. Cette amélioration de l'efficacité d'environ 50 % est largement due au développement des semi-conducteurs. La nouvelle génération de puces minières nécessite moins d'énergie par quantité de calculs.

À propos, le rapport montre que le hashrate a légèrement baissé pour la première fois depuis de nombreux mois. Traditionnellement, le hashrate des mineurs suit le prix, mais avec un certain retard. Ce n'est que lorsque le marché baissier dure depuis des mois que le hashrate commence à baisser. Cela s'explique par le fait que les décisions des entreprises mettent du temps à être appliquées.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app