Erik Weijers, il y a 3 mois

Poursuite des utilisateurs de Tornado Cash contre le département du Trésor américain

Six utilisateurs de l'Ethereum et du mélangeur de cryptos Tornado Cash ont intenté un procès contre le département du Trésor américain. Ils affirment que le fait de placer Tornado Cash sur la liste des sanctions est inconstitutionnel et qu'il existe de nombreuses façons légitimes d'utiliser ce mélangeur de cryptos. La bourse de crypto-monnaies Coinbase soutient financièrement cette action en justice.

Les instigateurs de la poursuite, dont deux employés de Coinbase, demandent au ministère américain de retirer Tornado Cash de la liste des sanctions. La sanction a eu lieu il y a un mois. Tornado Cash est un soi-disant mélangeur de cryptos de monnaie, qui avait été utilisé par des hackers nord-coréens, entre autres, pour blanchir des crypto-monnaies.

Utilisation à des fins non criminelles


Cela dit, l'utilisation non criminelle estimée de Tornado Cash est majoritaire : environ 70 %. Il n'en reste pas moins qu'une aura de criminalité entoure les mélangeurs de cryptos, alors que ce qu'ils tentent d'accomplir n'est rien d'autre que de reproduire l'aspect de confidentialité que possède également la monnaie papier, mais dans le monde en ligne.

Faire figurer un logiciel libre sur la liste des sanctions et rendre ainsi criminels tous ceux qui entrent en contact avec lui n'était jamais arrivé auparavant. Les listes de sanctions ont traditionnellement inclus des personnes ou des pays, pas des logiciels.

Ce dernier point constitue d'ailleurs l'objection numéro 1 des partisans du projet. Selon eux, il ne serait pas juridiquement possible d'inscrire un contrat intelligent (logiciel) sur une liste de sanctions.

Coinbase s'engage dans l'affaire

Coinbase explique longuement dans un post de blog pourquoi elle finance le procès : les gens ont droit à la vie privée, surtout lorsqu'il s'agit de quelque chose d'aussi important que les finances personnelles. Coinbase n'a évidemment rien contre la répression de l'utilisation criminelle, mais « le Trésor public a utilisé un marteau au lieu d'un scalpel ». Il ne devrait pas non plus abolir les autoroutes après que des criminels les aient utilisées comme voie de fuite, selon Coinbase.

Coinbase cite quelques exemples de personnes ayant utilisé Tornado Cash à des fins légitimes, dont deux que nous mentionnons ici :

  • Une personne faisant des dons à l'Ukraine a reçu des airdrops potentiellement malveillants sur son wallet. Il a ensuite utilisé Tornado Cash pour faire des dons anonymes. Son argent est maintenant bloqué là-bas et est devenu inaccessible.
  • Une autre personne est une personnalité cryptographique bien connue. Son nom public ENS était lié à son profil Twitter et donc à son identité. Il a utilisé Tornado Cash pour protéger ses transactions personnelles du public. Lui aussi a maintenant des fonds bloqués dans Tornado Cash.

La guerre contre la vie privée a commencé

Tant que les tribunaux ne se seront pas prononcés, les conséquences se feront sentir. En pratique, la sanction est difficile à appliquer, on l'a immédiatement constaté. Dans la semaine qui a suivi la publication de la sanction, les intimidateurs ont essayé de voir dans quelle mesure les sanctions seraient fidèlement appliquées : ils ont envoyé 0,1 ETH qui avait transité par Tornado Cash à des adresses Ethereum d'éminents propriétaires d'ETH comme Jimmy Kimmel. Et il s'est avéré qu'effectivement, ces personnes - et toutes les autres qui ont interagi avec Tornado Cash depuis la sanction - ne pouvaient plus accéder à leurs fonds sur des plateformes de prêt comme Aave. Cela a notamment soulevé la question de la résistance à la censure des crypto-monnaies.

Jusqu'à ce qu'une décision soit rendue, la sanction risque d'avoir un « effet paralysant ». Quel développeur continuera à travailler en toute confiance sur un logiciel de mélange de cryptos ? Quel utilisateur se sentira encore en sécurité pour protéger sa vie privée financière ?

Articles en vedette
Articles liés
Bitcoin Cash pourrait avoir cours légal à Saint-Kitts-et-Nevis

nov. 16, 2022

Le Bitcoin Cash (BCH) a perdu la course avec le Bitcoin (BTC) et il est clair que c'est l'un ou l'autre qui détient la revendication du nom Bitcoin une fois pour toutes. C'est un fait, mais cela ne signifie pas que Bitcoin Cash ne peut pas réussir par lui-même. Sa community est toujours là, travaillant sans relâche pour ce qu'elle croit être la véritable version de Bitcoin.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

  • 2525 Ventures B.V.
  • 3014 DA Rotterdam
  • The Netherlands
Plus d'info
  • À propos de LiteBit
  • Carrières
  • Compte professionnel
  • Support
  • Vendre
  • Nouvelles
  • Éducation
S'abonner aux mises à jour

Inscrivez-vous pour rester informé via nos mises à jour par e-mail

S'inscrire
Explorez les cryptos populaires
© 2022 LiteBit - Tous les droits sont réservés