Écrit par Erik Weijers il y a 22 jours

Nouveau fait historique concernant le dogecoin : le "Robin des Bois" de DOGE se révèle

Alors que le prix de DOGE a grimpé en flèche hier en réponse aux nouvelles d'Elon et de Twitter, un nouveau fait amusant de ses premières années a émergé. Kevin Rose affirme être la personne derrière le mystérieux "Hood" de 2014. Cela nous rappelle que DOGE était et est plus que l'air chaud que les critiques en font.

Kevin Rose affirme être la personne à l'origine du « Robin des Bois du Dogecoin ». Rose est le fondateur de la plateforme de médias sociaux Digg, datant de 2004, et plus récemment des projets NFT Proof et Moonbirds. Hood était une sorte de projet d'art de rue à San Francisco en 2014 : les gens pouvaient scanner une pancarte avec un code QR et recevoir un don en DOGE.

Plaque de donation du Doge, 2014

Le projet nous rappelle que le Dogecoin était réellement utilisé très tôt. Les premiers adeptes n'étaient pas là uniquement pour l'argent. L'un des premiers cas d'utilisation était le pourboire sur Reddit. La campagne Hood de 2014 a ainsi été le précurseur d'une application des crypto-monnaies qui est récemment redevenue pertinente en Ukraine : les dons. Pour ce cas d'utilisation, la crypto est plus rapide et plus résistante à la censure que les outils financiers traditionnels

L'endurance d'un bon meme

DOGE est toujours dans le top 15 des crypto monnaies les plus précieuses. Comment cela est-il possible ?

Contrairement au bitcoin, la crypto n'a pas de limite quant au nombre total de cryptos qui seront en circulation. De plus, le nombre de développeurs et de projets est éclipsé par ce que, par exemple, Ethereum parvient à mobiliser. Quelle est la raison pour laquelle DOGE - bien qu'avec des pics et des creux - a duré si longtemps ?

Le pouvoir d'un mème peut être fort et - comme il s'avère - perdurer pendant de nombreuses années. Le fondateur de Dogecoin, Jackson Palmer, pensait en 2013 que Dogecoin ne durerait que quelques jours. Après tout, il ne s'agissait que d'une blague, d'un mème ? Ce qui a fait mouche à l'époque, c'est l'idée d'attacher une blague à quelque chose d'aussi mortellement sérieux qu'un projet de crypto. La crypto s'est prise et se prend très au sérieux - à juste titre, d'ailleurs - mais c'est cette ambiance qui laisse place à l'amusement léger.

Et cet amusement fait apparemment mouche dans chaque marché haussier. Jusqu'au début de 2021, l'actualité était dominée par le bitcoin et l'Ethereum. Les maximalistes sérieux des deux camps s'affrontaient sur la question de savoir quelle était la forme d'argent la plus pure et si la preuve d'enjeu était une alternative légitime à la preuve de travail. Jusqu'à ce qu'Elon Musk s'écrie soudain : "Woof ! Bien sûr, le cours de l'action de Doge a de nouveau chuté de manière significative depuis le sommet d'Elon en 2021. Mais le prix est encore plus de dix fois supérieur au sommet de 2018 - et le bitcoin ne peut pas reproduire cela.

Le Dogecoin comme premier NFT ?

Le fait qu'un pionnier des NFT (le susnommé Kevin Rose) ait été l'un des premiers partisans de Dogecoin montre autre chose. A savoir, que Dogecoin a de nombreuses caractéristiques d'un projet NFT. Il s'agissait d'une déclaration culturelle/financière d'une communauté inspirée. Certes, Dogecoin n'était pas à proprement parler un NFT mais une crypto-monnaie normale. Mais on peut le considérer comme un NFT dont la propriété peut être distribuée (fractionnée) parmi la communauté.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app