Erik Weijers, il y a 5 mois

Michael Saylor et MicroStrategy poursuivis pour fraude fiscale

Le district de Columbia poursuit le fondateur de MicroStrategy (MSTR), Michael Saylor, pour ne pas avoir payé d'impôts sur le revenu dans le district. Saylor conteste cette allégation, affirmant qu'il a vécu à Miami. Cette affaire intervient à un moment difficile pour l'entreprise de logiciels de Saylor, qui compte près de 130 000 bitcoins dans son bilan.

Le procureur général poursuit également MicroStrategy : la société l'aurait aidé à frauder le fisc - pour un total de 25 millions - sur ses revenus dans le district. Selon le procureur général, il s'agit du premier procès d'une série qui sera intenté contre les résidents qui font de fausses déclarations sur leur lieu de résidence. Les dénonciateurs sont encouragés à signaler ces « résidents ».

Saylor a répondu : « La Floride est l'endroit où je vis, où je vote et où je me suis présenté comme juré, et elle est au centre de ma vie personnelle et familiale. Je suis respectueusement en désaccord avec la position du district de Columbia, et j'attends avec impatience une résolution équitable devant les tribunaux. »

MicroStrategy dans le mauvais temps

Les actions de MicroStrategy ont chuté d'environ 3 % depuis l'annonce de la nouvelle. L'action MSTR, cotée au Nasdaq, avait déjà subi de lourdes pertes au cours des six derniers mois, même si son cours est encore près du double de ce qu'il était avant les achats de bitcoins.

La nouvelle du procès à venir intervient peu de temps après que Michael Saylor a quitté son poste de PDG. Il n'est pas clair si les deux événements sont liés.

La raison pour laquelle les nouvelles concernant Saylor et MSTR sont suivies de près est que la société a parié gros sur le bitcoin. Avec une récession imminente et un ex-PDG sous le feu des critiques, la question est de savoir si la pression monte sur la société pour qu'elle vende (une partie) de ses bitcoins tôt ou tard.

MicroStrategy supporte une charge d'intérêts de 43 millions de dollars par an. Cette somme peut être payée par les bénéfices : les chiffres annuels des dernières années montrent un résultat d'exploitation similaire. En outre, MSTR dispose encore d'un trésor de guerre considérable en dollars. Ainsi, bien qu'il n'y ait pas de problème aigu, il est clair que MicroStrategy doit continuer à bien fonctionner en tant qu'entreprise afin de continuer à rembourser ses intérêts et de ne pas avoir à vendre ses BTC.

Serait-ce une mauvaise chose ? Oui et non. Si MSTR devait vendre, la baisse des prix qui s'ensuivrait nous donnerait à tous une chance d'acheter des bitcoins à bon prix. D'un autre côté, l'échec de l'expérience discréditerait l'idée que les entreprises inscrivent les bitcoins dans leurs bilans. On a longtemps espéré que d'autres entreprises suivraient le MSTR. Les entreprises qui l'ont fait sont peu nombreuses.

Articles en vedette
Articles liés
Ark Big Ideas : la crypto pourrait être multipliée par 20 dans les 7 prochaines années

févr. 01, 2023

Ark Invest a publié un nouveau rapport Big Ideas, axé sur le potentiel disruptif de technologies telles que l'IA et la crypto. Bottom line : la récente chute des prix n'a pas changé la vision de la société de recherche et d'investissement sur le potentiel de croissance de la crypto. Pour 2030, ils envisagent une capitalisation boursière de 25 000 milliards de dollars, soit une multiplication par 25. Comment cela est-il possible ? 

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

  • 2525 Ventures B.V.
  • 3014 DA Rotterdam
  • The Netherlands
Plus d'info
  • À propos de LiteBit
  • Carrières
  • Support
  • Vendre
  • Nouvelles
  • Éducation
  • Affiliates
S'abonner aux mises à jour

Inscrivez-vous pour rester informé via nos mises à jour par e-mail

S'inscrire
Explorez les cryptos populaires
© 2023 LiteBit - Tous les droits sont réservés