Écrit par Robert Steinadler il y a 2 mois

Le Royaume-Uni sur le point de lancer un NFT - Nos voisins vont-ils devenir le plus grand centre de crypto ?

L'UE semble adopter une ligne de conduite plus restrictive au vu des résultats du dernier vote du parlement sur la manière de réglementer les crypto-monnaies à l'avenir. Au Royaume-Uni, en revanche, les choses avancent et un plan a été mis en route pas plus tard qu'hier.

Que prévoit le trésor public de sa Majesté ? Et quand verrons-nous le premier token non fongible (très) britannique ?

La première NFT sera lancée cet été

Selon le dernier communiqué de presse, la Royal Mint honorera son nom et lancera un NFT à la demande du ministre des finances Rishi Sunak. Cependant, nous devrons attendre jusqu'à cet été pour voir ce que le ministre des finances a en tête concernant le design et l'objectif de la crypto de collection. On ne sait pas non plus ce qu'il adviendra du NFT et s'il sera mis en vente ou vendu aux enchères.

Plus important encore, le Royaume-Uni a clairement indiqué qu'il souhaitait devenir un centre de crypto de premier plan à proximité immédiate de l'Europe. L'un des plus grands hubs est situé à Zug, en Suisse, et un autre à Berlin est également considéré comme un point chaud pour les startups fintech. Si l'on en croit les déclarations du ministre des finances, Londres pourrait bien être la prochaine étape importante en matière de crypto et de technologie blockchain.

Plus précisément, le Royaume-Uni envisage de rehausser le statut des stablecoins et de les reconnaître comme moyen de paiement. Cela mènera éventuellement à la concurrence des stablecoins et de la CBDC, car les deux technologies peuvent servir les consommateurs, les entreprises et les banques. Il est également prévu de reconnaître les DAO en tant qu'entités juridiques, ainsi que les technologies Web3, et de réglementer les échanges et les brokers.

Quelle blockchain va gagner la course ?

La question la plus importante est la suivante : quelle blockchain sera choisie par Sa Majesté ? Il existe des options pour lancer des NFT sur Ethereum, Solana, Avalanche, Fantom, et même Cardano. Et ce ne sont là que quelques noms parmi les nombreuses solutions disponibles.

Si la Royal Mint devait choisir une blockchain publique plutôt qu'une solution privée, le marché pourrait entrer en frénésie pour le premier NFT gouvernemental du Royaume-Uni. Bien sûr, à ce stade, tout reste hautement spéculatif puisqu'aucun détail n'est disponible sur le NFT au moment de la rédaction. Dans le pire des cas, la grande lancée sera un non-événement.

Néanmoins, le Royaume-Uni montrant une volonté d'ouverture à l'innovation, la récente annonce est un signal globalement positif. Il reste à voir si le ministre des finances, M. Sunak, parviendra à créer un centre de crypto ou si l'approche réglementaire laissera passer des opportunités. Au cours des 12 derniers mois, la FCA a émis à plusieurs reprises des avertissements à l'encontre de plusieurs entreprises liées à des activités de trading. D'autres ont reçu un délai supplémentaire pour enregistrer leurs activités auprès de la FCA.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app