Écrit par Erik Weijers il y a 2 mois

Le fond est-il proche ?

Après une semaine de chaos extrême et de douleur sur les marchés cryptographiques, la poussière semble retomber un peu. Mais un regard sur votre portefeuille n'est toujours pas un sentiment agréable. Qu'est-ce qui a conduit à ce carnage ? Et le fond est-il atteint ? Pour trouver des réponses, nous examinons certains parallèles historiques.

La panique actuelle et la chute rapide du prix de 30 000 à 17 000 dollars ont été un véritable coup de massue. Mais n'oubliez pas que cet événement n'est pas une première : quelque chose de similaire s'est produit au moins trois fois dans l'histoire du bitcoin. Par exemple les krachs de mars 2020 (8k à moins de 4k), de novembre 2018 (6k à 3k) et de décembre 2013 - mars 2014 (1100 à 400). S'il n'y a bien sûr aucune garantie, nous savons que dans tous ces cas, le prix s'est redressé et a finalement imprimé de nouveaux sommets.

Une parfaite tempête

Ce qui se passe actuellement est une succession de problèmes externes et internes défavorables. Les conditions macroéconomiques sont très défavorables pour tous les investissements à risque. Les valeurs technologiques ont également chuté de plusieurs dizaines de pourcents au cours des six derniers mois. Dans le climat actuel d'incertitude quant à l'inflation, de politique monétaire restrictive/de taux d'intérêt plus élevés et d'instabilité géopolitique, les gens fuient vers le dollar. Presque tous les actifs perdent de la valeur - et la crypto est la plus touchée.

En raison de cette chute des prix, des problèmes structurels ont été exposés sur le marché de la crypto ces dernières semaines. Pas avec le bitcoin lui-même - ce bon vieil ami produit toujours proprement un bloc de transaction toutes les dix minutes - mais avec les plateformes de prêt centralisées et les fonds spéculatifs. Il est soudain apparu que ces derniers avaient pris des positions avec de l'argent emprunté qui étaient devenues vulnérables à la liquidation. En partie à cause de leur exposition à l'écosystème Terra qui s'est effondré début mai. La plateforme de prêt Celsius en est un exemple. À gauche et à droite, les institutions ont été contraintes de vendre des positions pour couvrir leurs pertes. Cela a fait chuter les prix et a alimenté l'incertitude : d'autres cadavres seront-ils découverts ?

Comparaison avec les crashs précédents

Cette chute de prix est en un sens différente des précédents krachs de crypto mentionnés. En mars 2020, c'était la panique économique autour de Covid. En 2013-2014, c'était la faillite de MtGox, alors le plus grand échange de bitcoins. Mais actuellement, il est en partie imputable à un nouveau type de défaillance, à savoir celle d'acteurs institutionnels qui ont pris des risques irresponsables. Cette situation est inquiétante et rappelle la crise financière mondiale de 2008. À l'époque, les institutions financières avaient pris des risques irresponsables, gelé leurs lignes de crédit les unes par rapport aux autres et avaient dû être renflouées par les gouvernements.

Il reste à voir combien de cadavres supplémentaires tomberont dans le cryptoland. Ce qui est clair, cependant, c'est que ce qui se passe actuellement est en quelque sorte purificateur : c'est un feu de forêt qui filtre les mauvais joueurs. Le revers de la médaille, c'est le problème d'image de la cryptomonnaie pour les personnes extérieures : la situation ne s'est pas améliorée. Les régulateurs aiguisent leurs couteaux - ce qui n'est d'ailleurs pas nécessairement une mauvaise chose, d'autant plus que les problèmes concernaient des institutions centralisées.

Le fond est-il en vue ?

Le fond a-t-il déjà été atteint ? Est-il imminent ? Le moment où le plancher sera atteint dépendra de l'évolution des « conditions météorologiques » de la tempête actuelle : une fois que la période actuelle de resserrement monétaire aura atteint son point culminant, les investissements risqués pourront à nouveau profiter. Et lorsqu'il sera clair que l'incendie de forêt au sein de la crypto s'est éteint, la confiance reviendra dans ce domaine également.

Sur un certain nombre d'autres points, nous constatons que nous sommes désormais proches d'un plancher - du moins, si l'on se fie aux krachs précédents :

  • La jubilation des opposants à la crypto : « vous voyez, c'est un ponzi, vous allez à 0 ! ».
  • Une ambiance super négative sur le « crypto Twitter » : des gens qui se critiquent mutuellement et qui critiquent leurs cryptos, des histoires de gens qui ont tout perdu, des déclarations du genre « vous ne me reverrez plus, je me retire de ce marché misérable ».
  • Après l'effondrement des institutions, des voix s'élèvent pour réclamer une réglementation.
  • Les indicateurs techniques sont à des niveaux « bas », par exemple le RSI hebdomadaire : la mesure dans laquelle le bitcoin est « survendu » est similaire aux précédents points bas. De plus, nous sommes maintenant en dessous de la moyenne mobile de 200 semaines : cela n'arrive qu'une fois toutes les quelques années.

Bien sûr, personne ne sait exactement à quel niveau se situera le creux de la vague. Les marchés sont entrés dans une phase chaotique et il n'y a aucune certitude. Votre argent n'est en sécurité nulle part, vraiment.

Conclusion

Comme nous l'avons mentionné, certains signes indiquent que nous sommes proches du fond. Ne vous laissez pas déconcerter par votre mauvaise humeur : c'est souvent une indication que le fond est sur le point d'être atteint. Le sentiment de « j'abandonne » a même un nom officiel sur les marchés financiers : la capitulation. C'est la vente finale de panique vers le fond (à l'inverse, l'euphorie d'un marché haussier (« nous allons tous devenir riches ! ») est un signal que le sommet est proche).

La question clé est de savoir si vous croyez au Bitcoin, à l'Ethereum ou à d'autres projets. Ont-ils, à votre avis, de bonnes chances de perdurer ? Si oui, cela pourrait justifier un investissement, indépendamment des prix quotidiens.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app