Écrit par Erik Weijers il y a 14 jours

La première collection NFT de Hirst presse les acheteurs : physique ou NFT ? 

L'artiste britannique de renom Damien Hirst publie sa première collection de NFT, composée de dix mille cryptos. Le projet s'appelle The Currency et chaque œuvre d'art a pour contrepartie un NFT : une image numérique avec certificat de propriété sur la blockchain. Mais voici la particularité : les acheteurs ne peuvent pas garder les deux...

Hirst est en train de créer dix mille œuvres d'art physiques et uniques. Les personnes intéressées ont pu s'inscrire et se voient attribuer un exemplaire aléatoire. Au fur et à mesure que chaque exemplaire est vendu, son NFT est frappé. D'ici le 27 juillet, les acheteurs devront choisir lequel des deux sera détruit : le NFT ou l'œuvre d'art elle-même...

À propos de Damien Hirst

Damien Hirst est peut-être plus connu pour l'œuvre For the Love of God : le crâne incrusté de diamants, dont la réalisation a coûté douze millions de livres sterling. Malgré son âge un peu avancé (la cinquantaine bien entamée), Hirst s'intéresse beaucoup au marché du NFT. Avec son nouveau projet, il montre qu'il aime expérimenter.

Que choisiront les acheteurs ?

Bien sûr, nous sommes curieux de connaître le résultat. La plupart des acheteurs vont-ils choisir le NFT ou la véritable œuvre d'art ? La majorité d'entre eux vont-ils vraiment renoncer au droit d'accrocher un vrai Hirst chez eux pour obtenir un NFT à la place ? Ce serait absurde, n'est-ce pas ?

Mais attendez, pas si vite. Par exemple, est-il facile de revendre un Hirst physique ? Il faut alors s'adresser à une galerie, à une maison de vente aux enchères ou... à eBay ? Les NFT constituent un marché très liquide pour lequel les plateformes sur lesquelles vous achetez peuvent également être utilisées pour revendre. Il est certain que les personnes qui sont plus enclines à faire du commerce sont susceptibles de choisir un NFT.

Échos du diamant NFT

Le projet de Hirst n'est pas sans rappeler la vente aux enchères NFT d'un diamant par Tascha Che en 2021. Elle a acheté un diamant pour 5 000 dollars, en a frappé un NFT et a ensuite brisé le diamant physique devant la caméra pour le prouver. Elle a ensuite vendu le NFT pour 5 ETH, ce qui valait et vaut toujours plus que le diamant lui-même. Son hypothèse a été confirmée : un NFT est très approprié pour encapsuler et échanger l'aspect abstrait, « réserve de valeur » d'un objet physique.

Hirst fait quelque chose de similaire. Ce qu'il fait est une sorte de recherche/expérimentation sur ce qu'est l'art dans le monde numérique : « The Currency explore les limites de l'art et de la monnaie - quand l'art change et devient une monnaie, et quand la monnaie devient de l'art ». Le projet, bien sûr, n'est aussi qu'une amusante manipulation mentale...

Mais un projet coûteux. Au moment de la rédaction de cet article, le prix plancher par copie sur OpenSea est d'environ 7 ETH.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app