Erik Weijers, il y a 2 mois

Interdiction des stablecoins de type Terra aux États-Unis ?

L'onde de choc du crash du stablecoin US Terra (UST) continue de se propager. La Chambre des représentants des États-Unis travaille sur un projet de loi proposant une interdiction temporaire du type de stablecoin comme Terra.

Le projet de loi, qui a été divulgué, parle d'interdire les stablecoins qui ont une « garantie endogène ». Autrement dit, la valeur d'un tel stablecoin n'est pas garantie par des éléments extérieurs au système, comme des dollars ou des obligations d'État. Au lieu de cela, UST avait sa propre monnaie, LUNA, qui était intelligemment conçue pour maintenir la valeur d'UST à 1 $. Le seul problème était que lorsque le prix de Luna s'effondrait à 0, il n'y avait également plus de valeur comme garantie pour le stablecoin. Cela ne vous arrivera pas avec un stablecoin comme l'USDC : cette société dispose de dollars américains qui couvrent sa propre monnaie à parts égales.

L'interdiction qui prendrait effet en vertu de la nouvelle loi durerait deux ans. Dans l'intervalle, le gouvernement poursuivra ses recherches sur le marché des stablecoins.

Il est clair que le gouvernement américain s'efforce de protéger les investisseurs. Si la « protection des investisseurs » est souvent utilisée comme un euphémisme pour étouffer l'innovation, elle peut être justifiée à ce stade. Bien qu'il ne soit pas exclu que le stablecoin puisse fonctionner sans garantie externe, il s'agit d'une expérience risquée. Lors du crash de l'écosystème Terra/Luna, 40 milliards de dollars se sont évaporés.

L'un des stablecoins qui serait en difficulté à cause de cette loi est : Synthetix (SUSD). Son collatéral est Synthetix.

Banques impliquées

D'ailleurs, la future loi prévoit la possibilité pour les banques d'émettre des stablecoins. Cela montre que les stablecoins auront une place légalement ancrée dans le système financier américain. Tant qu'un dollar de stablecoin est adossé à des dollars, l'État américain garde le contrôle sur le nombre de crypto-dollars en circulation.

Le projet de loi pourrait être voté dès la semaine prochaine.

Articles en vedette
Articles liés
Ripple pourrait demander une licence en Irlande

nov. 21, 2022

Ripple a connu des moments difficiles au cours des deux dernières années. En décembre 2020, la Securities and Exchange Commission a commencé sa croisade contre l'entreprise en affirmant que le XRP est une valeur mobilière et que Ripple n'a pas enregistré correctement ses ventes de XRP passées.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

  • 2525 Ventures B.V.
  • 3014 DA Rotterdam
  • The Netherlands
Plus d'info
  • À propos de LiteBit
  • Carrières
  • Compte professionnel
  • Support
  • Vendre
  • Nouvelles
  • Éducation
S'abonner aux mises à jour

Inscrivez-vous pour rester informé via nos mises à jour par e-mail

S'inscrire
Explorez les cryptos populaires
© 2022 LiteBit - Tous les droits sont réservés