Écrit par Erik Weijers il y a 4 mois

Fidelity : la crypto est là pour rester

Dans un rapport, Fidelity se penche sur l'année 2021 pour le bitcoin et les crypto en général. Quelles sont leurs attentes, sur la base des évolutions qui sont imporantes à leurs yeux ? Fidelity est l'un des plus grands gestionnaires d'actifs au monde, avec plus de quatre mille milliards de dollars sous gestion. L'une des principales conclusions : le fait que le réseau Bitcoin se soit remis aussi rapidement de l'interdiction de la Chine est très encourageant. Une deuxième conclusion : les stablecoins et les defi arrivent lentement à maturité.

Le fait qu'une institution comme Fidelity publie un rapport aussi neutre sur un secteur qui n'était pas pris au sérieux il y a encore un an ou deux est en soi un signal important. Cela signifie que les crypto-monnaies sont de mieux en mieux acceptées. C'est également ce que Fidelity elle-même pose : « Dans l'ensemble, nous dirions que 2021 a été une année qui a encore confirmé que les actifs numériques sont arrivés et sont là pour rester. »

Développements importants pour le Bitcoin

Comme on le sait, la Chine a interdit le minage du bitcoin au printemps 2021. Comme une grande partie du hashrate du bitcoin était représentée par des mineurs de Chine, il a chuté de près de cinquante pour cent. Mais le fait que le hashrate soit revenu à son niveau antérieur en l'espace de six mois, Fidelity le qualifie de "vraiment étonnant". Fidelity considère cette évolution comme un véritable test que le bitcoin a passé avec brio.

En effet, le fait que la Chine ait interdit le minage supprime un risque qui était auparavant réel, à savoir que le gouvernement chinois attaque le réseau en détournant la puissance de hachage des mineurs de son pays. Cette attaque à 51 % n'est désormais plus possible : suite à l'interdiction, le hashrate a reçu une meilleure répartition globale.

Le rétablissement rapide du hashrate envoie un autre message important, selon Fidelity. Il s'agit du fait que les mineurs - les parties qui ont le plus à perdre, à savoir la survie de leur entreprise - sont optimistes quant au prix futur du bitcoin. Sinon, ils n'auraient pas ajouté des plateformes aussi rapidement. Ils croient apparemment au long terme.

Les évolutions les plus importantes en dehors du bitcoin en 2021

Selon Fidelity, les évolutions les plus importantes en 2021 en dehors du bitcoin sont les suivantes :

  • La formidable croissance des stablecoins : une croissance de moins de 30 milliards de dollars en circulation à plus de 140 milliards de dollars. Ce faisant, Fidelity estime qu'il est bénéfique que la domination d'USDT (Tether) soit devenue plus faible. En effet, il s'agit du stablecoin dont la réputation est la plus douteuse aux yeux des régulateurs. La percée des monnaies stables algorithmiques telles que DAI et Terra est une bonne chose, selon Fidelity : elle permet aux utilisateurs (et aux régulateurs) de ne pas avoir à compter sur les réserves de la partie qui émet les monnaies stables. En effet, le collatéral d'un stablecoin algorithmique est basé sur des actifs blockchain et donc plus facile à auditer.
  • NFTs : la vente du NFT de Beeple pour 69 millions de dollars a été l'un des événements qui a soudainement tourné tous les regards du secteur de l'art vers ces objets de collection numériques. Cela suscitera à l'avenir un intérêt accru de la part des investisseurs institutionnels.
  • Maturation de la finance décentralisée (defi) : selon Fidelity, l'évolution la plus importante est la croissance des ponts transversaux, qui augmenteront les capacités et la facilité d'utilisation de defi.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app