Écrit par Robert Steinadler il y a un mois

Ethereum : Gray Glacier retarde la bombe de difficulté 

La transition d'Ethereum de la preuve de travail à la preuve d'enjeu prend beaucoup de temps. Elle a commencé il y a des années et s'accélère depuis le lancement de la chaîne dite « beacon » en décembre 2020, qui est la destination finale d'Ethereum. Jusqu'à ce que la blockchain actuelle puisse fusionner avec la chaîne beacon, des mises à jour régulières sont nécessaires dans un seul but.

Qu'est-ce que Gray Glacier et quelle est la bombe de difficulté d'Ethereum ?

Gray Glacier sert à une seule chose

Habituellement, une mise à niveau est destinée à introduire une nouvelle fonctionnalité, mais dans le cas de Gray Glacier, elle empêche plutôt l'activation d'une fonctionnalité. La mise à jour a eu lieu au bloc 15.050.000 aujourd'hui, le 30 juin. Son but est de retarder la bombe de difficulté pour 700 blocs supplémentaires.

Comme la mise à niveau est un hard fork, les opérateurs de nœuds et les mineurs doivent télécharger et installer le dernier logiciel. Sinon, ils vont se retrouver sur la mauvaise blockchain et ne pourront pas effectuer de transactions avec le reste du réseau Ethereum actuel.

Les données suggèrent que les opérateurs de nœuds et les mineurs prennent leur temps pour suivre les instructions. À l'heure où nous écrivons ces lignes, 28,5 % de tous les clients n'ont pas encore installé la mise à niveau nécessaire. Comme ils ne peuvent pas ignorer la mise à niveau, on s'attend à ce qu'ils la suivent au cours des prochains jours.

La bombe de la difficulté est à nouveau retardée

Ethereum était censé migrer vers la preuve d'enjeu dès le premier jour. Il est apparu que la blockchain devait commencer par utiliser la preuve de travail et effectuer la transition ultérieurement. Inutile de dire que cela a pris beaucoup de temps depuis le début du projet en 2014.

La bombe de difficulté a été retardée d'environ 100 jours supplémentaires avec la mise à jour de Gray Glacier. Si la bombe « explose », la difficulté de l'exploitation minière augmentera si rapidement et jusqu'à un niveau tel qu'il sera insensé de continuer l'exploitation. Ce mécanisme a été mis en place pour forcer tous les participants à passer à la preuve d'enjeu et à abandonner les activités minières.

Avec le retard de la bombe, il est également évident que la fusion peut avoir lieu en septembre à la première occasion. Le « test net » de Ropsten a déjà effectué la fusion, ce qui a donné l'espoir qu'elle est à portée de main, mais avec chaque retard de la bombe de difficulté, la sortie du « main net » est encore repoussée. On espère que la fusion pourrait avoir lieu en octobre, mais avec l'histoire des retards et beaucoup plus de tests à faire, c'est encore incertain.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app