Écrit par Robert Steinadler il y a un mois

Protestations : « Dust attack » contre Justin Sun, Logan Paul et d'autres personnalités

Une « dust attack » ou dusting est une méthode où l'attaquant envoie une petite quantité de crypto-monnaie à sa victime. Si l'envoi d'un cadeau en crypto semble inoffensif, il peut avoir de nombreuses implications. Les utilisateurs ne remarquent généralement pas les petites sommes et les attaquants utilisent cette méthode pour retrouver le propriétaire du wallet en surveillant où le « dust » est transféré par la suite après avoir été reçu. La « dust attack » la plus récente est assez différente, mais il semble qu'elle soit très efficace.

Pourquoi les utilisateurs envoient-ils de l'Ether à des personnalités en utilisant Tornado Cash et comment cela affecte-t-il leur capacité à participer au marché ?

La crypto community est en colère après son arrestation

Mercredi dernier, un développeur de Tornado Cash a été arrêté à Amsterdam après que les États-Unis eurent sanctionné le culbuteur d'Ethereum. Les allégations ne sont pas très claires puisque le suspect n'a fait que contribuer au code du logiciel libre. Les États-Unis affirment que des groupes de pirates informatiques très connus ont utilisé Tornado Cash pour blanchir de l'argent.

On peut donc se demander si toute personne ayant participé à la programmation de Tornado Cash est également coupable de blanchiment d'argent. La plupart des membres de la crypto community ne sont pas de cet avis et beaucoup de gens sont mécontents de l'arrestation et du fait que les gouvernements s'en prennent aux développeurs. Certains affirment même qu'il s'agit d'une atteinte à la liberté d'expression, le code étant un autre moyen pour les humains de s'exprimer.

En dehors de ces réactions, l'affaire soulève de nombreuses questions juridiques et son issue déterminera très probablement la manière dont des affaires et des logiciels similaires seront perçus à l'avenir.

Tornado Cash reste disponible

Les agences américaines se sont surpassées pour refuser tout site Web, dépôt ou profil de média social directement affilié à Tornado Cash et à son équipe. Le problème pour les enquêteurs est que le logiciel est basé sur une technologie robuste et décentralisée, ce qui rend vraiment difficile, voire impossible, de le fermer pour de bon.

Le tumbler Ethereum reste accessible et rien n'a vraiment changé. À l'exception de la liste des sanctions de l'OFAC qui contient toutes les adresses affiliées au mélangeur. La plupart des grandes applications deFi ont déjà réagi et surveillent le réseau Ethereum. Non seulement elles ont interdit les adresses figurant sur la liste, mais elles bloquent également les adresses qui ont interagi avec Tornado Cash.

Cela a ouvert la boîte de Pandore. Car désormais, chaque personne sur cette planète est en mesure d'interdire aux adresses Ethereum d'utiliser ces protocoles en envoyant simplement de l'ETH via Tornado Cash.

Justin Sun devient une cible

Justin Sun est riche et un utilisateur actif des applications DeFi sur plusieurs blockchains. Un utilisateur inconnu a lancé une « dust attack » sur le wallet Ethereum de Sun, ce qui a entraîné un bannissement. Sun s'est plaint via Twitter de ne plus pouvoir accéder à Aave et aux fonds qu'il y détient. Plusieurs heures plus tard, le problème a été résolu. Les utilisateurs moins connus pourraient avoir plus de mal à obtenir le rétablissement de leur accès dans un délai aussi court.

D'autres utilisateurs de crypto de premier plan ont été victimes de cette attaque, comme Logan Paul, Steve Aoki et même Brian Armstrong, PDG de Coinbase. On ne sait toujours pas s'il y a des implications juridiques. Techniquement, les citoyens américains qui reçoivent de l'Ether de Tornado Cash violent les sanctions de l'OFAC.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app