Robert Steinadler, il y a 3 mois

Do Kwon est toujours en fuite et fait face à un autre procès

Terra Labs a commencé avec de grands rêves et de grands espoirs pour la decentralized finance et la façon dont le monde émettrait et interagirait avec les stablecoins à l'avenir. Après l'effondrement d'UST en mai, un terrible effet de contagion a fait tomber de nombreux acteurs de l'industrie cryptographique. En premier lieu, les prêteurs CeFi comme Celsius, BlockFi ou Voyager. Maintenant que la poussière est retombée, les séquelles de Terra ne sont pas non plus très belles et l'ancien fondateur et PDG Do Kwon est toujours en fuite. Le procureur général de Corée du Sud veut lui parler et même les investisseurs cherchent à savoir où il se trouve dans le monde.

Quel est le dernier rebondissement dans l'affaire Do Kwon et comment cela pourrait-il l'affecter à l'avenir ?

Les investisseurs réclament 57 millions de dollars de dommages et intérêts

Les deux principaux plaignants affirment que Do Kwon, Terra Labs et la fondation Luna Guard ont fait de fausses déclarations sur UST. Ils affirment qu'ils avaient confiance en la stabilité de l'UST et en son rattachement constant au dollar américain. Selon les documents déposés, les deux investisseurs affirment que Do Kwon savait que cette stabilité ne serait pas atteinte et qu'il leur a porté préjudice en présentant de manière inexacte les caractéristiques et le risque encouru.

Ensemble, ils demandent avec 348 autres investisseurs un total de 57 millions de dollars de dommages et intérêts pour l'achat d'UST. La plainte a été déposée à Singapour à la fin du mois de septembre, comme le suggère un rapport du WSJ. Avec de plus en plus de parties portant plainte contre Do Kwon et les dirigeants associés à la fondation Luna Guard et à Terra Labs, la pression sur le PDG en fuite augmente.

Do Kwon peut-il échapper à ces accusations ?

Il est important de comprendre que ce procès n'est pas directement lié aux accusations criminelles portées contre lui. Cela dit, l'issue de cette bataille juridique pourrait influencer les enquêtes menées en Corée du Sud, où Do Kwon est toujours recherché par le procureur général.

On ignore toujours où il se trouve et Interpol a publié une notice rouge. Certains indices laissent penser qu'il pourrait se trouver à Dubaï, mais les enquêteurs ne peuvent en être sûrs. Si les plaignants obtiennent gain de cause, le tribunal de Singapour pourrait éventuellement ordonner le gel des actifs restants. Cela pourrait affecter Do Kwon, la direction ainsi que LFG et Terraform Labs qui sont également défendus dans cette affaire.

Les défendeurs, quant à eux, affirment que les allégations sont fausses, qu'ils n'ont pas fraudé les investisseurs et que la perte des plaignants est due à un événement de marché public.

Articles en vedette
Articles liés
La Fed augmente ses taux de 25 points de base - Que faut-il attendre des crypto-monnaies ?

févr. 01, 2023

Aujourd'hui était le grand jour et la Fed a une fois de plus fixé la direction des marchés. Quel est le résultat de la réunion du FOMC d'aujourd'hui et comment cela a-t-il affecté la crypto ? 

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

  • 2525 Ventures B.V.
  • 3014 DA Rotterdam
  • The Netherlands
Plus d'info
  • À propos de LiteBit
  • Carrières
  • Support
  • Vendre
  • Nouvelles
  • Éducation
  • Affiliates
S'abonner aux mises à jour

Inscrivez-vous pour rester informé via nos mises à jour par e-mail

S'inscrire
Explorez les cryptos populaires
© 2023 LiteBit - Tous les droits sont réservés