Erik Weijers, il y a un an

Le Salvador finance une nouvelle ville Bitcoin avec des volcano bonds

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a annoncé le 20 novembre qu'il souhaitait créer une ville dans l'est du pays. Le financement doit d'abord provenir des revenus de ce que l'on appelle les « volcano bonds ».

L'émission de ces obligations d'État devrait permettre au Salvador, premier pays au monde où le bitcoin a cours légal, de disposer d'un milliard de dollars. Dans son discours, M. Bukele a expliqué que la moitié des revenus sera utilisée pour acheter des bitcoins. L'autre moitié sera utilisée pour construire les installations qui permettront d'extraire des bitcoins à partir de l'énergie géothermique d'un nouveau point chaud volcanique.

La ville Bitcoin, qui doit encore être construite au pied du volcan Conchuaga, dépendra également de cette énergie de la Terre Mère. La ville, qui disposera de son propre aéroport, a été présentée par Bukele comme une ville écologique sous la forme d'une pièce de monnaie, avec ses propres règles fiscales. Par exemple, il n'y aura pas d'impôt sur le revenu, de taxe foncière ou d'impôt sur les plus-values.

Moins dépendant du FMI

Les "volcano bonds", dont l'émission est prévue en 2022, auront une échéance de dix ans et rapporteront 6,25 % par an. Après cinq ans, le fonds versera un dividende à condition que le prix du bitcoin ait augmenté. Les obligations sont garanties par les revenus attendus des bitcoins extraits par les installations à construire. D'après les estimations de l'été dernier, cette nouvelle mine pourrait générer environ 600 bitcoins par mois. Assez pour récupérer la dette d'un milliard en quelques années.

L'idée des « volcano bonds » est venue de Max Keiser, un des premiers adeptes du bitcoin. Il a proposé les obligations à Bukele en juin dernier comme un moyen pour le Salvador de devenir moins dépendant du Fonds monétaire international (FMI - International Monetary Fund, (IMF) en anglais). Le Salvador, comme tant de pays moins prospères, dépend des prêts de cette institution. Le bitcoin est un outil financier qui permettrait à des pays comme le Salvador de rembourser leur dette et de ne pas avoir besoin de nouveaux prêts.

Premier arrivant

Le Salvador a recruté deux acteurs majeurs du monde de la crypto, Blockstream et Bitfinex, pour superviser et mettre en œuvre le processus d'émission des obligations. Les parties concernées envisagent un avenir dans lequel le Salvador devient le Singapour de l'Amérique latine : le centre financier local.

Si le prix du bitcoin continue à augmenter, le « volcano bond » pourrait devenir l'une des obligations les plus rentables de l'histoire, encourageant l'émission d'obligations similaires par d'autres parties ou pays. Cela pourrait à son tour servir de catalyseur à une forte augmentation du prix du bitcoin. En tant que premier arrivé, le Salvador pourrait en bénéficier.

Articles en vedette
Articles liés
La version 24 de Bitcoin Core suscite une controverse au sujet de la fonctionnalité RBF

nov. 28, 2022

Bitcoin Core a activé la version 24 et a apporté quelques nouvelles fonctionnalités qui ont suscité une controverse au préalable. Le logiciel est l'épine dorsale de Bitcoin et est utilisé par des millions d'utilisateurs dans le monde. Qu'est-ce que le remplacement par des frais et pourquoi cette fonctionnalité suscite-t-elle une controverse huit ans après son introduction dans Bitcoin ?

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 80 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

  • 2525 Ventures B.V.
  • 3014 DA Rotterdam
  • The Netherlands
Plus d'info
  • À propos de LiteBit
  • Carrières
  • Compte professionnel
  • Support
  • Vendre
  • Nouvelles
  • Éducation
S'abonner aux mises à jour

Inscrivez-vous pour rester informé via nos mises à jour par e-mail

S'inscrire
Explorez les cryptos populaires
© 2022 LiteBit - Tous les droits sont réservés