Écrit par Erik Weijers il y a un mois

Alors que dYdX s'appuie sur Cosmos, ATOM rebondit

Au cours des dix derniers jours, Cosmos (ATOM) a fait un peu mieux que les autres couches 1 (Avalanche s'est également bien comporté). Le rebond de Cosmos est probablement lié au fait que dYdX a annoncé qu'il choisissait cette blockchain au lieu d'Ethereum.

Soit dit en passant, le prix de tous les « tueurs d'Ethereum » a également chuté à nouveau ces derniers jours : le marché est encore loin d'être bon.

Qu'est-ce que le dYdX ?

dYdX est le deuxième plus grand échange décentralisé de crypto-monnaies après Uniswap. Contrairement à Uniswap, elle ne fonctionne pas avec des swaps mais avec des carnets d'ordres traditionnels. Mais contrairement à une bourse centralisée classique, elle est centralisée à un degré moindre. Au lieu que les traders y envoient leurs euros ou crypto, ils connectent leur propre wallet à la bourse.

Sur dYdX, les utilisateurs peuvent négocier ce qu'on appelle des perpetuals : ce sont des dérivés des crypto-monnaies sous-jacentes. Les perpetuals sont similaires aux futures à cet égard, sauf qu'ils n'ont pas de date d'expiration. Les traders peuvent donc garder une position à effet de levier ouverte pendant une longue période, par exemple une position longue à effet de levier de 5x sur le bitcoin s'ils pensent que le prix du bitcoin va continuer à augmenter.

Maintenant, dYdX va construire sa propre blockchain : dYdXv4. Actuellement, dYdX fonctionne en partie sur des contrats intelligents sur la blockchain Ethereum (certaines parties utilisent également des bases de données centralisées).

Ethereum vs. Cosmos

Là où Ethereum a facilité la création d'applications, Cosmos facilite la création de blockchains qui restent interopérables avec d'autres chaînes. Ce faisant, il résout certains des problèmes auxquels tout le monde est confronté dans l'écosystème d'Ethereum. En effet, tout ce qui se passe sur Ethereum doit être fait sur une seule blockchain, ce qui entraîne une congestion. Cosmos vise à devenir l'Internet des blockchains. Il pourrait y en avoir des milliers ou des millions à l'avenir, selon les fondateurs.

Construit sur Cosmos

La raison pour laquelle dYdX a choisi Cosmos pour sa nouvelle chaîne, qui doit encore être construite, est qu'avec Ethereum ou d'autres couches 1, la capacité n'est pas suffisante pour gérer les dix transactions moyennes par seconde de dYdX. Sans parler du carnet d'ordres, qui nécessite 100 fois plus de capacité. D'ailleurs, le carnet d'ordres reste hors chaîne dans la chaîne à construire de dYdX : les différents validateurs n'ont pas besoin d'atteindre un consensus sur le carnet d'ordres exact.

La chaîne que dYdX va construire, d'ailleurs, obtiendra probablement son propre token en plus du dydx déjà existant.

Conclusion

Le fait que dYdX utilisera Cosmos est un signal intéressant. Il montre que l'Ethereum est de moins en moins la panacée pour la création de places de marché décentralisées. Cela montre également que Cosmos est susceptible d'être l'une des chaînes qui survivront avec brio au marché baissier actuel.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app