LiteBit

Écrit par Erik Weijers il y a 4 mois

Qu'est-ce que le hashrate et pourquoi est-il important pour le bitcoin ?

Si Bitcoin est une ville fortifiée, alors la hauteur du hashrate est égale à la hauteur des murs. Pour être plus concret, le réseau Bitcoin est une base de données dont le droit d'ajouter des données est réservé uniquement aux parties qui sont prêtes à mettre en place suffisamment de puissance de calcul. La puissance de calcul accumulée que ces mineurs déploient dans le monde entier à un moment donné s'appelle le hashrate.

Un hashrate élevé signifie une plus grande puissance déployée et donc un réseau plus sûr. En effet, plus le hashrate est élevé, plus le coût pour avoir une chance de miner un bloc est élevé. Une personne malveillante ayant l'intention de saboter le réseau devrait pouvoir mobiliser plus de 50 % du hashrate pendant une période prolongée. Avec le hashrate actuel, c'est un effort logistique qui prendrait des mois ou des années et plus de 10 milliards de dollars.

Qu’est-ce que le hashing?

Le "hashing" consiste essentiellement à essayer de deviner à plusieurs reprises un nombre aléatoire énorme. Le mineur qui le devine correctement en premier a l'honneur d'ajouter un bloc de transactions et, plus intéressant encore, la récompense du bloc : actuellement 6,25 bitcoins, soit au prix actuel environ 300 000 dollars.

L'émission de bitcoins ne doit pas être trop rapide (ou trop lente), mais doit se faire par blocs de 10 minutes. Pour qu'il en soit ainsi, le réseau est recalibré toutes les deux semaines - tous les 2 016 blocs, pour être exact. C'est ce qu'on appelle l'ajustement de la difficulté. En fonction de l'évolution du hashrate, il est plus ou moins facile de deviner le hashing cible. Ainsi, le temps moyen nécessaire pour extraire un bloc reste constant sur le long terme.

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies des premières années reposent tous sur ce principe de hashpower ou, en d'autres termes, de proof-of-work (POW – preuve de travail). Vous pourriez penser : pourquoi rendre les choses si difficiles et faire en sorte que les mineurs gaspillent toute cette énergie ? Les origines de la preuve de travail nous éclairent à ce sujet. Dans les années 1990, la preuve de travail a été proposée comme une solution contre les attaques par déni de service et le spam. Si l'envoi d'un courriel n'est plus gratuit mais coûte un peu de temps de processeur et donc de l'argent, il devient non rentable pour les expéditeurs de millions de pourriels de poursuivre leurs pratiques. En bref, la preuve de travail stimule l'utilisation honnête d'un réseau de communication, sans qu'il soit nécessaire de recourir à un arbitre.

Soit dit en passant, la preuve de travail n'a jamais été utilisée pour les réseaux de messagerie électronique. Dans le cas de Gmail, Google est l'autorité centrale qui détermine si votre courrier est un spam ou non. Le bitcoin ne fonctionne pas explicitement de cette façon : il est décentralisé. Nous ne voulons pas qu'une banque centrale détermine quelles transactions sont valides et lesquelles ne le sont pas. Mais pour ce faire, les mineurs doivent « hasher » le tout comme des fous !

La corrélation avec le prix

Le hashrate est une mesure de la sécurité du réseau et de la croyance des mineurs en une évolution saine des prix. Il s'agit de l'un des indicateurs les plus importants du tableau de bord du réseau Bitcoin.

Lorsque le prix du bitcoin est élevé, les mineurs peuvent gagner beaucoup d'argent grâce à leurs récompenses en blocs, même après avoir déduit le coût de leur équipement et de leur facture d'électricité. Un prix élevé incite davantage de mineurs à se joindre au réseau. Ainsi, le prix du bitcoin ne reste jamais longtemps en déséquilibre par rapport aux coûts collectifs supportés par les mineurs. Néanmoins, cela peut se produire temporairement. Par exemple, en mai 2021, lorsque la Chine a imposé une interdiction du minage, les mineurs locaux - à l'époque responsables d'environ la moitié du hashrate total dans le monde - ont fait leurs valises. Le hashrate est passé de 170 exahash par seconde à moins de 90 exahash par seconde (exa est un 1 avec dix-huit zéros ou un milliard de fois un milliard). Il n'a fallu que six mois pour que le hashrate retrouve à peu près son niveau antérieur. Les États-Unis, en particulier, ont accueilli à bras ouverts les mineurs orphelins. Le réseau Bitcoin a une fois de plus montré sa résilience.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app