Écrit par Robert Steinadler il y a 4 mois

Qu'est-ce que Fantom et comment tente-t-il de résoudre le trilemme de la blockchain ?

L'année 2021 a été l'année des solutions de niveau 1. De plus en plus de plateformes de contrats intelligents ont évolué et visaient à prendre des parts de marché dans la finance décentralisée et l'économie NFT. Avec la base d'utilisateurs croissante des protocoles blockchain, elles doivent faire face à des obstacles qui n'existaient pas il y a quelques années. Le problème le plus pressant est l'évolutivité de la technologie blockchain et il y a eu plusieurs tentatives pour résoudre le trilemme entre sécurité, évolutivité et décentralisation.

Fantom prétend avoir résolu ce fameux trilemme en offrant une nouvelle technologie capable d'évoluer sans sacrifier la décentralisation ou la sécurité de sa blockchain. Il s'agit d'une affirmation très forte et Fantom n'est pas le premier acteur du secteur de la crypto à proposer cette réalisation.

Dans cet article, nous allons examiner de plus près Fantom et comment les principes fondamentaux de cette technologie blockchain fonctionnent.

Qu’est-ce que Fantom?

Fantom est une blockchain de niveau 1 qui repose sur un nouveau mécanisme de consensus appelé "protocole Lachesis". Son algorithme est basé sur un graphe acyclique dirigé (DAG) pour atteindre la tolérance de panne byzantine asynchrone (aBFT). La blockchain Fantoms permet la création de plusieurs chaînes d'exécution. Le protocole de consensus aBFT permet d'atteindre les objectifs suivants

  • Rapidité : Finalité quasi instantanée des transactions en 1 à 2 secondes.
  • Sécurité : Le proof of stake sans leader garantit la production de blocs.
  • Décentralisation : Il est capable de s'étendre à plusieurs nœuds distribués.

Fantom permet d'exécuter plusieurs couches de blockchain, Lachesis étant au cœur du système. La première couche supplémentaire au sein de Fantom a été Opera. Celle-ci a été lancée en décembre 2019 en tant que plateforme de contrats intelligents compatible avec la machine virtuelle Ethereum (EVM). Cela rend Fantom hautement interopérable avec d'autres plateformes blockchain et le fait qu'Opera exécute des applications DeFi très courantes comme SushiSwap et Curve témoigne de cette capacité.

La technologie Fantom est également très évolutive, car chaque réseau construit sur elle fonctionne indépendamment des autres. En effet, chaque application décentralisée possède sa propre blockchain, ce qui permet d'éviter la congestion, comme certains de nos lecteurs ont pu le constater avec d'autres plateformes de contrats intelligents, en cas de forte charge du réseau.

Le token FTM

Étant donné que Fantom a déjà construit un pont vers Ethereum, il existe plus d'une incarnation du token FTM. Il y a le token FTM natif et il y a aussi une version ERC-20, qui est automatiquement convertie une fois qu'elle a été envoyée à un wallet Fantom. FTM existe également sur la chaîne Binance en tant que token standard BEP2.

Au moment de la rédaction de cet article, il y a environ 2,5 trillions de FTM en circulation avec une offre maximale d'un peu plus de 3,1 trillions de FTM. Le token peut être utilisé pour payer les frais de transaction et donne aux investisseurs la possibilité de gagner un revenu supplémentaire en participant au staking de Fantom.

Fantom n'a pas de token de gouvernance distinct. Au lieu de cela, les détenteurs de tokens peuvent participer au système de gouvernance en faisant le staking de leurs FTM. Cela permet un accès facile à l'écosystème parmi d'autres cas d'utilisation, par exemple l'utilisation de FTM pour régler des paiements.

Fantom est basé sur le Proof of Stake

La plupart des plateformes de contrats intelligents qui atteignent une grande évolutivité utilisent un modèle de consensus de type proof of stake. C'est également le cas de Fantom. Il utilise un proof of stake sans leader sur Fantom Opera qui élimine la possibilité qu'un ensemble de validateurs ait une autorité significative.

Il est très facile de participer au staking. Les utilisateurs avancés peuvent lancer un validateur qui nécessitera un enjeu de 3,175 millions FTM. Même les investisseurs dont la mise est inférieure au minimum requis peuvent participer au staking en déléguant au moins 1 FTM ou plus à un validateur. Ce système est très similaire aux autres solutions du secteur et crée une expérience utilisateur comparable au staking de Cardano, Solana ou Tezos.

DeFi sur Fantom

La finance décentralisée et les tokens non fongibles sont les cas d'utilisation les plus importants pour les plateformes de contrats intelligents. Il existe une variété de protocoles DeFi natifs de Fantom et également quelques protocoles natifs d'Ethereum. Cela permet non seulement d'échanger facilement des tokens pour une somme négligeable, mais aussi de participer à des transactions plus complexes qui sont un élément essentiel de l'économie décentralisée.

Voici quelques exemples pour vous donner un meilleur aperçu des protocoles déjà existants :

  • fUSD : Frappez un token en utilisant FTM qui est fixé au dollar américain.
  • fLend : Prêtez ou empruntez des fUSD
  • fSwap : Échange de tokens synthétiques
  • Reaper farm: Agrégateur de rendement

Comme toujours : Veuillez noter que ces protocoles et les services qu'ils offrent ne sont en aucun cas approuvés ou recommandés par LiteBit. Avec la quantité croissante de protocoles DeFi natifs, Fantom a un impact dans ce secteur. Étant donné qu'il n'est pas limité aux protocoles natifs, il y a en effet beaucoup de place pour la croissance. Au moment d'écrire ces lignes, plus de 115 protocoles différents sont en cours d'exécution sur Fantom et le fait que la valeur totale bloquée sur la chaîne soit relativement faible indique que Fantom n'en est qu'au tout début de son développement global.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 70 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app