LiteBit

il y a 2 mois

La Chine interdit les crypto-monnaies - Voici pourquoi cela n'est pas du tout un problème

Le gouvernement chinois a, à plusieurs reprises, interdit les crypto-monnaies et les activités qui y sont liées au cours des sept dernières années. À première vue, cela ne semble pas être sérieux, puisqu’interdire quelque chose chaque année ressemble plus à du comique de répétition qu'une approche réglementaire. Mais bien que les vétérans expérimentés de la crypto continuent de faire des blagues et de créer des ‘memes’ impliquant une autre interdiction, des événements récents ont secoué les marchés.

Que s'est-il passé, et pourquoi cela n'est-il pas un problème pour le bitcoin ou la crypto dans un sens plus large ?

La lutte de la Chine contre la crypto

En mai 2021, le marché de la crypto a fait face à un grave effondrement après que le gouvernement chinois ait appliqué quelques règles interdisant, avec effet immédiat, l'extraction de bitcoins dans tout le pays. Les conséquences de cette mesure ont été assez évidentes. Le taux de hash a diminué et de nombreuses entreprises spécialisées dans l'extraction et les services de crypto-monnaies ont dû se délocaliser. Après quelques mois, elles ont trouvé de nouveaux pays où exercer leurs activités. Les plus connus sont le Kazakhstan, l'Iran et plusieurs pays d'Amérique du Sud et des États-Unis.

La répression du mois de mai visait les miners, et il ne fait aucun doute que le marché a été perturbé par l'exode des miners chinois. Mais il y a aussi une leçon à tirer de ce crash. En peu de temps, le réseau Bitcoin s'est rétabli. Ce n'était pas la fin mais un simple changement. Il en va de même pour le prix du bitcoin. Le crash de mai a été dévastateur, mais le marché s'en est remis, même s'il a évolué dans une certaine fourchette pendant au moins deux mois.

La répression réglementaire, partie II

Les miners étant interdits, il ne restait plus qu'un groupe particulier d'entreprises que les régulateurs chinois pouvaient cibler. Il est devenu clair en mai que le commerce des crypto-monnaies deviendrait la prochaine cible d'une répression réglementaire.

Le 24 septembre, la Peoples Bank of China (PBC) a publié un autre document notable qui n'était pas vraiment une surprise mais qui a tout de même eu un impact considérable. Cette fois, la PBC visait les bourses de crypto-monnaies qui opèrent en Chine ou qui servent des clients chinois. Avec la récente décision, rien n'a vraiment changé. De nombreux échanges dans le secteur ont cessé de servir les clients chinois il y a des années, car il était clair que le gouvernement n'est pas exactement pro-crypto.

L'effet sera très probablement le même qu'avec l'interdiction de l'exploitation minière du bitcoin. Les bourses asiatiques chercheront un nouvel endroit pour poursuivre leurs activités si elles ne l'ont pas déjà fait dans un passé récent. Cette interdiction aura donc probablement pour effet d'inciter davantage d'entreprises à s'installer à Singapour.

 

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 40 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app