LiteBit

il y a 4 mois

Burn, baby, burn

L'une des mises à jour les plus attendues pour Ethereum a eu lieu le 5 août 2021. Londres a apporté la mise en œuvre de l'EIP-1559, qui est censée réduire la volatilité des frais de réseau et rendre globalement plus transparente et plus facile la fixation des frais corrects pour effectuer des transactions sur la blockchain Ethereum.

Maintenant que le hard fork a commencé, les résultats sont là, et la question est de savoir ce que l'on peut attendre de la mise en œuvre dans l'avenir proche et lointain d'Ethereum.

L'Ether se fait brûler

L'un des changements les plus notables avec Londres est l'introduction d'une taxe de base. Contrairement à d'autres frais, ces frais particuliers ne sont pas répercutés sur les mineurs qui reçoivent une récompense pour chaque bloc miné avec succès. Au lieu de cela, la base est brûlée, ce qui signifie que l'Ether est effectivement détruit et n'est plus disponible sur le marché.

De nombreux analystes ont fait valoir qu'avec ce changement, l'Ethereum deviendrait nettement plus rare. Contrairement au Bitcoin, l'Ethereum n'a jamais été conçu pour avoir un plafond d'approvisionnement. Au lieu d'un plafond d'approvisionnement, il y a une inflation avec un maximum de 18 millions d'Ether par an.

Au moment de la rédaction de cet article, plus de 17.000 ETH ont déjà été brûlés. Compte tenu du fait qu'il y a une offre en circulation d'environ 117.034.126 Ether, ce n'est pas très impressionnant. Si le mécanisme de combustion a un impact sur le prix, il est plus probable qu'il se manifeste sur le long terme. Cela signifie que l'inflation totale sera réduite mais pas éliminée.


Les transactions en Ethereum sont-elles désormais moins chères ?


En bref : non. La mise à niveau vise à réduire la volatilité des frais de transaction et à les rendre plus transparents. Mais il y a quelques solutions à venir qui réduiront effectivement les frais au strict minimum.

Toutes ces solutions sont des technologies de deuxième couche. Deux exemples sont les "rollups optimistes" et les "rollups ZK", qui sont les technologies les plus prometteuses dans ce domaine jusqu'à présent. Toutes deux sont des solutions de mise à l'échelle qui visent à augmenter le débit des transactions et à réduire les frais de gaz pour les utilisateurs.

Le problème de la mise à l'échelle n'étant pas encore résolu et Ethereum 2.0 étant toujours en cours de développement, les autres cryptomonnaies ont encore une chance de convaincre davantage d'utilisateurs d'adopter d'autres produits et dapps fonctionnant au-dessus de leurs blockchains. Les exemples notables dans ce domaine sont Cardano (ADA), Solana (SOL) et Algorand (ALGO). Néanmoins, la plupart de ces blockchains concurrentes auront du mal à s'imposer en raison de la vaste base d'utilisateurs d'Ethereum.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 40 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app