LiteBit

il y a 3 mois

Crash du bitcoin : Le BTC peut-il atteindre zéro?

Le bitcoin a connu une croissance fulgurante au cours des cinq dernières années. Non seulement par son prix, mais aussi par sa communauté et son utilisation. De nombreux analystes ont affirmé que la bulle avait finalement éclaté, mais chaque fois que le BTC s'est effondré, un autre cycle haussier a suivi, qui l'a amené à de nouveaux sommets. Le plus récent sommet de tous les temps était d'environ 64 000 dollars américains.

Mais le crash qui a suivi en mai 2021 a soulevé une question : Le bitcoin peut-il aller jusqu'à zéro ? Bien que de nombreux utilisateurs de Bitcoin soient absolument enthousiastes à propos de leur investissement, il est possible qu'un tel événement puisse se produire.

Le crash lui-même a été causé par le fait que les régulateurs chinois ont appliqué une répression totale sur l'extraction et le commerce de bitcoins. Le gouvernement chinois a toujours été sceptique à l'égard des cryptomonnaies en général, mais ce n'est que cette année qu'une interdiction a été mise en place, chassant l'industrie minière du pays. Avec la diminution du taux de hachage, l'écosystème est devenu fragile.

Pourquoi le bitcoin a-t-il de la valeur ?

Quelques voix se sont fait entendre en public pour suggérer que le moment est venu de changer de paradigme et d'abandonner les pièces à preuve de travail. Il est important de garder à l'esprit que si le bitcoin est si précieux, c'est parce que la preuve de travail est nécessaire. Il est très difficile de participer en tant que mineur et de frapper de nouveaux BTC, car cela nécessite de l'électricité et du matériel. Il reste à débattre si le réseau de preuve d'enjeu fournit une structure d'incitation similaire ou meilleure qui ajoute de la valeur au réseau.

Jusqu'à aujourd'hui, c'est le bitcoin qui a la plus grande valeur, mais il n'y a pas que le travail nécessaire pour faire fonctionner le réseau et frapper de nouveaux BTC. Selon la loi de Metcalfe, la valeur d'un réseau est proportionnelle au carré du nombre d'utilisateurs connectés. Et comme le réseau Bitcoins s'est développé encore plus rapidement au cours des deux dernières années, sa valeur augmente également.

Enfin, et ce n'est pas le moins important, le bitcoin est très rare. Il n'y aura qu'environ 21 millions de BTC qui verront le jour et cette offre limitée fait partie de son protocole. On pourrait bien sûr arguer qu'il suffit de forker le code du bitcoin pour créer une version avec moins de pièces, mais c'est là que la taille du réseau et la capitalisation du marché entrent en jeu.

Pourquoi le bitcoin pourrait-il s'effondrer ?

Les questions de réglementation constituent la plus grande menace. Pas nécessairement parce que les réglementations sont une mauvaise chose. La plupart des lois sont faites pour protéger les intérêts des petits investisseurs. Mais de nombreux acteurs de l'espace des cryptomonnaies ont du mal à remplir le rôle qu'ils sont censés jouer. Cela pourrait potentiellement conduire à des politiques plus sévères et affecter le marché.

Mais cela ne pourrait que provoquer un crash comme celui auquel nous avons assisté en mai 2021. Pour atteindre le niveau zéro, il faudrait que le bitcoin ne soit plus négociable. Cela signifie que l'actif lui-même est déclaré illégal et qu'il n'existe donc pas de marché. Il faudrait également que tous les gouvernements du monde le déclarent en même temps, sans exception.

Mais ce n'est pas la seule possibilité pour que le BTC tombe à zéro. Une autre possibilité est que le bitcoin devienne obsolète. Il y a environ 5000 cryptomonnaies différentes disponibles sur le marché libre et toutes les cryptomonnaies sont obsolètes.

Bien que le bitcoin ait la plus grande capitalisation boursière et la plus grande communauté, cela ne doit pas nécessairement rester ainsi.

Récemment, les sociétés occidentales ont engagé un débat pour savoir si l'exploitation minière du bitcoin est durable et si l'impact sur l'environnement devrait être toléré ou si cela pourrait être une raison d'interdire l'exploitation minière et, en conclusion, le bitcoin. Mais au-delà de la question de savoir s'il s'agit d'une bonne raison d'interdire le bitcoin, une large communauté a commencé à promouvoir les monnaies à preuve d'enjeu. Parmi elles, Tezos, Cardano et, enfin et surtout, Ethereum. Il y a des raisons de penser que le bitcoin pourrait devenir obsolète, car ses fondamentaux n'ont pas changé depuis sa création en 2009. Si la société s'accorde à dire qu'il est temps de remplacer la preuve de travail depuis le début ou si une technologie est inventée qui va battre le bitcoin de loin, alors sa valeur pourrait s'effondrer jusqu'à zéro.

Quelle est la probabilité d'un tel événement ?

Il existe de nombreux autres événements qui pourraient conduire à un crash complet et total. Disons qu'un astéroïde géant va frapper la terre en 2023 et détruire le monde. Mais cela ne serait pas très probable, n'est-ce pas ? Nous n'avons pas besoin d'aller aussi loin et de montrer des exemples d'événements hautement improbables pour déterminer que l'un des événements susmentionnés est très improbable.

Mais cela ne répond pas vraiment à la question de savoir quelle est la probabilité que le bitcoin tombe à zéro. Admettons que les bitcoins soient remplacés dans les 10 prochaines années environ. Même avec ce scénario en tête, le bitcoin ne tomberait pas nécessairement à zéro. Il pourrait encore garder une certaine valeur en tant que pièce de collection. Sa rareté est l'un des principaux facteurs de valeur après tout. Si les utilisateurs de Bitcoin affirment que ces caractéristiques en font une bonne réserve de valeur, elles en font également un objet de collection rare. Même si le réseau lui-même échoue, il y aura toujours des gens qui utiliseront un vieil ordinateur portable par nostalgie et qui détiendront ou échangeront quelques bitcoins. La même chose s'est produite pour l'informatique rétro. Le vieux matériel qui ne vaut même pas le prix de la ferraille a pris de la valeur. Certains articles valent même des milliers d'euros, selon la disponibilité et la demande.

Mais pour répondre à cette question, le rapport de deux économistes de l'université de Yale pourrait s'avérer utile. Selon les recherches qu'ils ont menées en 2018, la probabilité que le bitcoin s'effondre à zéro en l'espace d'une journée en raison d'un événement non spécifique est comprise entre 0 % et 1,3 %.

En conclusion : Il existe quelques scénarios qui pourraient éventuellement provoquer un tel crash et déclencher un événement qui entraînera une chute de la valeur du bitcoin jusqu'à zéro. La probabilité est très faible, même si l'on considère un événement non spécifique.

Trader à tout moment, n'importe où

Augmentez votre impact de trading et votre temps de réaction dans plus de 40 crypto-monnaies grâce à l'accès instantané à votre portfolio avec l'application LiteBit.

download-app